Mieux se connaître et optimiser ses relations avec la Process Communication
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Mieux se connaître et optimiser ses relations avec la Process Communication

Mieux se connaître et optimiser ses relations avec la Process Communication

31 janvier 2019

Bien communiquer, c’est-à-dire être à la fois capable d’entendre l’autre et de se faire entendre de lui, constitue la clé d’une collaboration fructueuse avec notre interlocuteur. La manière de dire les choses a autant, et parfois plus d’importance, que ce qui est dit. C’est bien souvent sur la forme que réagissent, en bien ou en mal, nos interlocuteurs. Un bon processus de communication permet d’optimiser la relation. A l’inverse, un processus inadapté risque d’engendrer une « mécommunication ».

La Process Communication a été développé par Taibi Kahler, docteur en psychologie dans les années 70 à partir de ses observations des relations et du management dans les entreprises. La NASA a financé ses recherches dans le cadre du recrutement d’astronautes afin de constituer des équipes homogènes. Ce modèle s’est rapidement imposé en Europe comme un outil essentiel pour l’entreprise. Il est utilisé dans de nombreux domaines : le management, la cohésion d’équipe, le coaching individuel et d’équipe, les relations commerciales et le recrutement.

Selon ce modèle, il existe 6 grands types de personnalité présentant chacun des caractéristiques comportementales nettement identifiables, des points forts, des besoins et des motivations particuliers, une façon de percevoir l’environnement, de communiquer et également des comportements prévisibles en cas de stress. Chacun de nous développe plus ou moins des caractéristiques de chacun de ses 6 types de personnalité. Nous possédons un type de personnalité de base acquis pour la vie. Au cours de notre existence, nous pouvons présenter d’autres sources de motivation que celles de notre base, ce que Taibi Kahler appelle « un changement de phase ».

Formée et certifiée à l’utilisation de la Process Communication, je propose si cela a du sens de faire réaliser à la personne accompagnée son inventaire de personnalité. Cet outil apporte une vrai valeur ajoutée au processus de coaching. Il permet à la personne coachée de développer ses compétences liées aux 4 zones de l’intelligence émotionnelle :

  • Connaissance et conscience de soi,
  • Gestion de soi,
  • Connaissance et conscience d’autrui,
  • Gestion des relations,

et d’activer ainsi toutes ses ressources pour faire face aux situations.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez13